Employee Advocacy : les 7 différents profils d’ambassadeurs

Vous vous apprêtez à lancer une stratégie d’Employee Advocacy pour votre entreprise ? Connaissez-vous l’utilisation que vos employés font des réseaux sociaux à titre personnel ?

Il est sûr que certains d’entre eux sont déjà plus adeptes des réseaux sociaux que d’autres, et peut-être feront-ils alors de meilleurs ambassadeurs pour votre société.

BusinessMan

Nous avons dressé pour vous une cartographie de 7 profils d’ambassadeurs que vous rencontrerez sûrement au fil de votre stratégie d’Employee Advocacy.

Qui sait ? Peut-être reconnaîtrez-vous certains de vos collaborateurs !

Tout savoir sur les collaborateurs impliqués dans une stratégie d’Employee Advocacy

Bannière - Collaborateurs Ambassadeurs

Le collaborateur hyper-connecté, un atout dans votre stratégie d’Employee Advocacy

Parmi vos collaborateurs, sans doute remarquerez-vous des profils hyperconnectés.

Ils sont facilement reconnaissables par leur présence globale sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, ils sont partout !

La prochaine fois que vous allez au restaurant avec vos collègues, regardez bien, il y a de fortes chances qu’ils prennent en photo leur plat à table !

Dans le cadre d’une stratégie d’Employee Advocacy, l’hyperconnecté peut être une véritable locomotive, poussant et motivant les collègues à faire la promotion de votre société sur les réseaux sociaux !

PartageRéseauxSociaux-Collaborateurs

Il faudra peut-être juste le cadrer dans sa prise de parole pour éviter qu’il ne partage des contenus inutiles.

Le geek, un précieux allié dans votre transition digitale

S’il y en a bien un qui est pour l’Employee Advocacy et tout ce qui touche à la transformation digitale de votre société, c’est bien le geek !

Les geeks, dans une société, sont souvent reconnaissables par leur connaissance en nouvelles technologies.

Ils sont adeptes des derniers smartphones et objets technologiques, et s’ils n’ont pas forcément les moyens de se les offrir, au moins font-ils l’effort de s’intéresser à l’actualité de la tech !

NouvelleTechnologie-

Si vous lancez une stratégie d’Employee Advocacy, ils pourraient faire office d’ambassadeurs de la stratégie auprès de tous les collaborateurs et faciliter l’engagement autour du projet.

Le collaborateur digital, votre meilleur ami en Employee Advocacy

Les employés digitaux sont adeptes des nouvelles technologies, sans pour autant en être fans.

Ils voient plus les réseaux sociaux et les smartphones comme des outils.

Dans l’idée, un “employé digital” utilisera son smartphone et les réseaux sociaux pour faire du shopping, pour lire des ebooks, ou pour faire du troc dans des groupes dédiés.

Plus qu’un simple adepte, ce profil sait utiliser les outils digitaux dans son intérêt.

UtilisationOutilsDigitaux-Collaborateurs

Dans le cadre d’une stratégie d’Employee Advocacy, il sera donc l’élément pragmatique qui saura cadrer les prises de paroles de votre société sur les réseaux sociaux.

Le novice, un ambassadeur en devenir

S’il n’est pas spécialement adepte des réseaux sociaux et des nouvelles technologies du web, le novice n’en demeure pas moins intéressé.

Vous le remarquerez car il ou elle n’hésite pas à poser beaucoup de questions sur le pourquoi de cette stratégie d’Employee Advocacy.

S’il a peur de mal faire, il n’hésitera pas à se lancer en tant qu’ambassadeur, à condition d’être bien guidé dès le départ.

Ambassadeurs-Risques

Le senior, gérer la frustration pour en tirer le meilleur

Le principal souci des seniors en entreprise, c’est la peur de la transition digitale.

Plutôt que de forcer le senior à adopter les outils d’Employee Advocacy, mieux vaut lui laisser l’aspect stratégique plutôt qu’opérationnel.

Stratégie-Senior

En revanche, il ne s’agit pas d’enfermer le senior dans une case : s’il se montre intéressé, tentons de l’initier au fonctionnement des médias sociaux.

Dans une stratégie d’Employee Advocacy, le senior peut donc être soit à la barre de la stratégie de prise de parole, soit mêlé à l’opérationnel s’il en fait la demande.

Le dépassé, un profil difficile à gérer

Le collaborateur dépassé se caractérise par une aversion aux nouvelles technologies et à la transition digitale.

Il a le sentiment d’être dépassé, de ne pas avoir pris le bon wagon et de ne pas pouvoir revenir dans la course du digital.

CourseDuDigital

L’engager dans une stratégie d’Employee Advocacy peut donc être long et pénible, mais s’il est convaincu, il peut devenir un excellent ambassadeur de marque.

Le négatif, un collaborateur qu’il vaut mieux ne pas mêler

Enfin, s’il y a bien un profil de collaborateur auquel il ne faut pas faire trop attention, c’est l’employé négatif, celui qui n’hésite pas à douter ouvertement de l’intérêt et du bien-fondé des politiques de transitions digitales que vous menez au sein de votre entreprise.

Plus qu’un réfractaire à internet ou aux nouvelles technologies, le négatif peut mettre en péril la motivation de tous vos autres collaborateurs et c’est pour cela qu’il vaut mieux le laisser de côté dans une stratégie d’Employee Advocacy.

Négatif-Alone

Nous espérons que ce tour des profils d’ambassadeurs vous aura permis d’y voir plus clair dans la pluralité d’individus que vous pourrez rencontrer au fil de vos actions en Employee Advocacy.

Tout savoir sur la stratégie de Collaborateurs Ambassadeurs

Je télécharge l’eBook sur l’Employee Advocacy