Communication Marque Employeur : quelles sont les erreurs à éviter ?

Pour communiquer sur son entreprise et améliorer l’acquisition de talents, une société peut avoir recours à un levier solide : celui de la marque employeur.

Seulement, il arrive qu’entre l’idée qu’on se fait de sa propre marque employeur et la perception qu’en ont les gens, l’écart soit grand.

Quels sont les leviers qui marchent le mieux pour les générations 2.0 et quelles sont les 4 grandes erreurs à éviter en matière de communication de marque employeur ?

Impliquez vos collaborateurs dans la communication de l’entreprise et faites rayonner votre Marque Employeur grâce à l’Employee Advocacy

Tout savoir sur l’Employee Advocacy

La marque employeur, une notion importante à l’ère 2.0 !

S’il y a bien une notion que les entreprises cherchent à maîtriser pour attirer de nouveaux talents, c’est bien celle de la marque employeur.

D’ailleurs à ce sujet, nous pouvons dresser un constat : nous vivons dans une société paradoxale. D’un côté, les médias ne cessent de répéter que l’offre d’emploi est au plus bas depuis des années et que le chômage est en hausse constante.

Et d’un autre côté, nous avons des entreprises qui souffrent d’une fuite de talents, qui n’arrivent pas à fidéliser leur collaborateur ou alors qui n’arrivent pas à recruter ou intéresser de nouveaux candidats.

Communication Marque Employeur - Recrutement - Fidélisation

À l’ère du web 2.0, les candidats en recherche de postes peuvent avoir une vision panoramique du marché de l’emploi. Mieux encore, ils ont accès à tout un tas d’offres sur des réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Indeed.

Certains chasseurs de têtes n’hésitent d’ailleurs plus à mâcher le boulot des chercheurs de poste en leur proposant directement d’intégrer leurs équipes pour profiter de leur talent et/ou de leur expérience.

Rien d’étonnant donc à ce que les collaborateurs soient plus volatiles que jamais dans un marché de l’emploi en pleine mutation.

Quels sont les objectifs de communication d’une marque employeur ?

Face à ce type de constat sur le marché de l’emploi, il est facile de deviner quels sont les objectifs derrière la communication d’une marque employeur.

Communication Marque Employeur - Objectifs

  • Le premier objectif, qui pourrait être assimilé à une problématique de ressources humaines, consiste en un objectif de recrutement. C’est l’objectif principal de la communication de marque employeur car les sociétés qui la mettent en place souffrent souvent d’une fuite de talent et/ou de difficultés à recruter.
  • Le deuxième objectif de la communication de marque employeur consiste à créer et installer l’image de son entreprise auprès de ses collaborateurs. L’entreprise doit devenir un lieu d’épanouissement professionnel, mais aussi personnel.
  • Enfin, le dernier objectif d’une marque employeur, c’est de devenir attrayante d’un point de vue extérieur. La finalité, l’objectif ultime d’une marque employeur serait presque de ne plus avoir à mener d’actions pour inciter un recrutement, mais que des candidats se présentent spontanément à la porte de la société.

Quels sont les leviers d’actions pour garantir une bonne communication de marque employeur ?

Afin de remplir ces trois objectifs, une entreprise peut agir et communiquer sur différents leviers.

  • Le premier de ces leviers consiste à créer un environnement de travail sain. Cela passe en premier lieu par une souplesse sur le rythme de travail, sur une bonne rémunération et sur une bonne gestion des envies d’évolution de ses collaborateurs. Mais cela peut également passer par la mise en place d’un cadre de travail assoupli avec, pourquoi pas, un glissement vers plus de télétravail, un sous levier qui a fait ses preuves à maintes reprises, surtout dans les pays nordiques.
  • Un second levier, que l’on pourrait presque recouper avec le premier, c’est l’expression d’un intérêt sincère et désintéressé pour la qualité de vie de ses collaborateurs. Que ce soit en veillant à ce que leur vie professionnelle n’influe pas sur leur vie familiale ou à ce que leur rythme de travail entre en adéquation avec leurs aspirations de vie, les entreprises doivent à tout prix veiller au bien-être de leurs employés si elles veulent éviter une fuite de talent. Gardons en tête qu’une fuite de talents n’a pas que des causes relatives au travail, mais peut aussi cacher des causes plus personnelles.
  • Enfin, un dernier levier qui entre également en corrélation avec les deux précédents, c’est l’adaptabilité du management en fonction des salariés. Dans un monde professionnel où l’accent est plus que jamais mis sur l’importance de l’accomplissement par le travail, il convient d’adopter un management individuel unique et valorisant pour chacun.

Communication-Marque-Employeur

Quelles sont les 4 erreurs à éviter en communication de marque employeur !

Si une bonne définition des objectifs et des leviers d’action participe au bon déroulé d’une stratégie de communication de marque employeur, il reste que certaines erreurs peuvent être commises. Parmi celles-ci, nous avons sélectionné un top 4 des erreurs à ne surtout plus commettre en 2018.

1. Sous-estimer l’impact de la Marque Employeur de l’entreprise

De nos jours, le marché du travail devient de plus en plus concurrentiel. L’erreur fondamentale est de sous-estimer votre Marque Employeur ou les ressources nécessaires.

Les entreprises ayant un volume constant de candidats voulant travailler pour elles, ne voient pas l’utilité de faire accroître leur Marque Employeur… Elles ont tord !

Les candidats, qui sont au cœur du marché du travail, sont proactifs et se renseignent de plus en plus sur la marque employeur des entreprises pour faire leur choix.

Si celle-ci est perçue comme étant classique et impersonnelle, vous prenez le risque de passer à côté de candidats susceptibles de correspondre parfaitement à vos attentes.

Selon Eda Gultekin, une forte image de marque employeur peut réduire le coût de l’embauche de 50% et réduire le turnover de 28%.

Pour cela, il faut actionner les ressources nécessaires : partagez des photos de vos événements d’entreprises sur vos réseaux sociaux, valorisez les actions sociétales de votre entreprise, favorisez le partage et stimulez le sentiment d’appartenance, par exemple.

2. Croire que la Marque Employeur concerne seulement le service RH

Certes, la Marque Employeur est un atout RH, mais croire qu’elle ne concerne seulement ce service est une grave erreur.

Il faut proposer un discours authentique et pour cela, rien de mieux que vos collaborateurs pour diffuser et renforcer votre message.

Selon l’infographie de Dynamic Signal, la confiance accordée aux salariés est bien plus élevée que celle accordée à une marque. Un message provenant d’une marque mais mis en ligne par un collaborateur est 24 fois plus partagé que s’il était diffusé par la marque.

« les candidats rejoignent une entreprise pour se réaliser, faire quelque chose d’utile, donner un sens à leur vie, parce que le travail tient un rôle majeur dans l’existence des gens », Oliver Lallier, directeur du développement du Lab RH

Vos collaborateurs deviennent alors ambassadeurs de votre marque, porte-parole de votre entreprise sur leurs réseaux sociaux personnels.

Ils apportent une visibilité considérable à votre entreprise, améliorent leur marque personnelle sur les réseaux sociaux et sont reconnus dans leurs domaine.

3. Cesser de communiquer sur des valeurs d’entreprise !

A travers les valeurs de l’entreprise, qui traduisent la vision et le sens, les collaborateurs définissent ce qui a de l’importance et cela influence leur jugement.

Elles donnent du sens au travail accompli des salariés ce qui renforce la culture de l’entreprise.

Rester cohérent et fidèle à vos valeurs est le meilleur message pour vos collaborateurs et futurs candidats. Les dirigeants l’ont compris, ils sont conscients des bienfaits apportés par des valeurs clairement formalisées et voient un bon moyen de guider la communication en interne et en externe.

 4. Parler de l’entreprise avant les collaborateurs !

Autre erreur très souvent rencontrée chez les sociétés qui se revendiquent marque employeur, c’est une propension à parler d’elles-mêmes et pas assez de leurs collaborateurs.

En effet, ce qui intéresse les potentiels postulants chez une société marque employeur, c’est justement le ressenti des collaborateurs au sein de cette boite. Est-ce qu’ils se sentent bien, est-ce que l’entreprise met en place de bonnes actions pour garantir le bien-être de leurs salariés ? Etc.

Il convient donc de parler à la fois des actions de l’entreprise pour garantir l’épanouissement des salariés, mettre quelques témoignages de collaborateurs, et ne pas hésiter à se remettre en question ouvertement au travers d’articles tout en offrant des perspectives d’évolution.

Vous l’aurez compris, impliquer vos collaborateurs est un excellent levier pour améliorer votre Marque Employeur. Nous vous expliquons tout dans notre eBook sur l’Employee Advocacy

Bannière - Collaborateurs Ambassadeurs