[Astuce] Placer un régulateur entre une ‘’Citerne’’ et un profil social

Dans ce nouveau billet, nous allons vous expliquer pourquoi il est primordiale de placer un opérateur  ‘’Régulateur ‘’ entre une ‘’Citerne ‘’ et une entité ‘’Réseau Social’’. Nous allons vous expliquer le fonctionnement de ces 2 opérateurs et de quelle façon les utiliser dans vos mappings.

La Citerne : Stockage et récurrence

Voici dans un premier temps un rappel sur le fonctionnement de l’outil « Citerne » :

Citerne

La citerne est une entité ayant comme fonction principale le stockage de contenu. Grâce à cet outil, il est possible de garder en mémoire un maximum de 150 articles, jusqu’à leur rediffusion, unique ou multiple. Elle est généralement alimentée directement par un ou plusieurs flux RSS, mais peut également l’être par des comptes de réseaux sociaux ou bien encore manuellement.
Une fois remplie, la citerne va rediffuser ces contenus, une ou plusieurs fois, selon votre besoin.
L’option ‘’Nombre de publication(s) avant suppression ‘’ permet de définir le nombre de fois ou votre contenu sera (re)publié. Configuré sur 0, vos contenus ne s’effaceront pas et resteront indéfiniment à l’intérieur de votre citerne. Il est alors obligatoire de les publier en mode aléatoire.
Flux_cit_tw_wrong
Il est intéressant d’augmenter le nombre de publications avant suppression quand votre contenu est qualitatif et susceptible de générer du trafic, même plusieurs jours ou semaine après sa première publication. Sur Twitter notamment, tous vos followers n’étaient peut-être pas connectés au moment de la première diffusion.

Pour terminer, il est important de comprendre comment les informations ‘’sortent’’ de la citerne. Environ toutes les 5 minutes (à l’activation du robot sociallybot) la citerne va envoyer un contenu jusqu’à l’opérateur ou l’entité suivante. Si votre citerne est suffisamment alimentée, il est possible que vous publiiez du contenu toutes les 5 minutes, ce qui ne sera pas forcément apprécié par vos lecteurs… D’où la nécessité du régulateur.

Le Régulateur : Gardez le contrôle de vos publications 

La problématique actuelle est donc de réguler le débit d’information émanant de la citerne. Nous allons voir comment cela est possible.

Tout d’abord une erreur fréquente :

Wrong_mapping2

La différence entre un ‘’Régulateur’’ et un ‘’Délai’’

Le ‘’Délai’’ est un opérateur permettant de retarder vos publications, de quelques minutes/heures/jours/semaines. Avec une entrée toutes les 5 minutes (fréquence d’envoi de la citerne), vous allez donc créer un « bouchon » en entrée du délai.
Avec l’opérateur ‘’Régulateur’’ vous définissez à quelle fréquence vos contenus seront publiés. Il est possible de choisir si les publications auront lieu une fois TOUTES les X minutes/heures/jours/semaines. Un contenu se présentant hors fréquence autorisée retournera dans la citerne.

Dans le mapping ci-dessus, la citerne envoie une information environ toutes les 5 minutes. Cette information arrive dans l’opérateur délai, qui 24h après, enverra l’information dans le régulateur, puis ensuite sera publié sur Twitter.
L’erreur dans ce mapping vient du fait qu’en réalité, aucun contenu n’arrivera dans l’opérateur ‘’Régulateur’’. Pourquoi cela ?

En effet, l’opérateur “Délai” a une mémoire de 150 articles. Au 151eme, il effacera le contenu le plus ancien, pour le remplacer par le nouveau. Ce “cycle” prend 12h30 minutes (5min x 150 publications / 60). Il se passe donc une demie journée environ avant d’effacer la première publication. Le régulateur étant paramétré sur 24H, les informations n’ont donc pas le temps de rester 24 heures dans la mémoire de l’opérateur pour pouvoir être publiées.

A la suite de votre régulateur, vous pouvez ensuite placer les opérateurs que vous désirez. Le débit d’information de la citerne est contrôlé par le régulateur. Nous vous conseillons de tout le temps mettre un régulateur à partir du moment ou une citerne est présente dans votre mapping.