#ContentMarketing : 4 types de contenus qui agissent différemment sur notre cerveau !

Nos clients nous demandent souvent comment améliorer leur stratégie de Content Marketing, et quels types de contenus favoriser. Pour y répondre de la meilleure des manières, nous avons analysé les résultats d’une étude scientifique très sérieuses qui s’est penchée sur la question :

Quels types de contenus faudrait-il diffuser si l’on s’en remettait uniquement à la science ?

Les scientifiques et marketeurs qui ont mené l’enquête ont étudié le cerveau humain pour comprendre son fonctionnement face aux différents types de contenus que nous pouvons leur proposer. De quoi affiner votre stratégie et utiliser les formats pertinents dans le cadre de votre stratégie de content marketing.

En bonus de fin d’article : notre conseil pour optimiser cela par un dispositif de Collaborateurs Ambassadeurs !

Comment notre cerveau répond-il face aux 4 différents types de contenus ?

Nous avons réparti les différents contenus en 4 grandes familles : rédactionnel, visuel, interactif et vidéo !

Voici le comportement du cerveau humain lorsqu’il est soumis à ces 4 différents formats.

Le contenu rédactionnel : parfait pour tisser une relation de confiance avec vos clients !

Image-Contenu-rédactionnel

Plusieurs régions du cerveau sont activées au cours d’une lecture et elles diffèrent en fonction de la nature du récit. Plus étonnant : elles sont à peu près les mêmes que celles que nous activerions si nous étions nous-mêmes plongés au cœur de l’histoire ! En d’autres termes, lorsque nous lisons la description d’un ressenti ou de l’accomplissement d’une action physique, le cerveau projette le lecteur à la place du protagoniste.

Les contenus rédactionnels sont donc parfaits pour partager une expertise ou rendre compte d’un témoignage.

Cette capacité de projection contribue également à établir un lien fort entre l’émetteur et le récepteur, en favorisant une relation de confiance basée sur l’empathie et la compréhension mutuelle.

De fait, vous bénéficiez ensuite d’un meilleur taux d’engagement : en confiance, vos lecteurs se sentent proches de vous, lisent plus vos contenus et les commentent / les partagent davantage.

Le contenu visuel ou graphique : idéal pour faire comprendre des données complexes !

employee-advocacy-infographieJPG

En moyenne, le cerveau a besoin de 10 millisecondes pour comprendre une image et il ne lui faut que 250 millisecondes pour interpréter un symbole.

Outre cette faculté d’assimilation particulièrement rapide, les images et les dessins « transitent » par l’hippocampe – une partie du cortex situé dans le lobe temporal – qui joue un rôle essentiel dans la constitution des souvenirs sur le long terme.

Les contenus graphiques, les photos ou infographies sont donc particulièrement recommandés pour diffuser une information complexe ou pour synthétiser des données nombreuses. Cela permet également d’inscrire rapidement un message dans la mémoire de vos lecteurs.

Le contenu interactif : rien de mieux pour susciter l’engagement de vos clients !

Les contenus interactifs sollicitent différentes régions du cerveau puisqu’ils combinent des images, des textes ou des animations et, surtout, nécessitent une participation active du lecteur.

Calculateur-employee-advocacy

Les contenus interactifs sont donc tout désignés pour favoriser le partage sur les réseaux sociaux, stimuler l’engagement de vos lecteurs tout en favorisant un sentiment de « prise en considération » et de « satisfaction » chez vos lecteurs.

Le contenu vidéo : incontournable pour susciter de l’émotion !

Le cortex visuel est chargé de traiter les informations visuelles, et il le fait encore mieux avec les vidéos ! On constate un très faible besoin de concentration pour comprendre un message vidéo, qu’il s’agisse de prises de vues réelles, de motion design, d’images de synthèse…

vidéo-collaborateur-ambassadeur

Le format vidéo est particulièrement recommandé pour diffuser des informations pour lesquelles vos lecteurs ne seraient pas prêts à fournir un effort important. C’est également un format idéal pour partager une histoire personnelle, dépeindre un événement important ou susciter de l’émotion chez vos lecteurs.

De plus, ce format à une grande durée de vie. En effet, si votre vidéo est marquante, elle sera encore visionnée des années après sa publication !

Maintenant… il vous faut favoriser le partage de vos contenus !

Dans la construction de votre stratégie de Content Marketing, il est important de prendre en compte le comportement du cerveau humain vis-à-vis des différents types de contenus, afin de choisir entre un article, une infographie, une photo, un contenu interactif ou une vidéo.

Mais, une fois vos contenus créés, il faut également prendre soin de les relayer de façon pertinente, au bon moment sur les bons réseaux, pour toucher les bonnes personnes !

Utilisez votre plus puissant levier de visibilité : vos collaborateurs !

En ce sens, les entreprises ont tout intérêt à mettre en place une stratégie d’Employee Advocacy pour garantir un relais efficace de leurs contenus, les collaborateurs d’une entreprise étant de loin les meilleurs ambassadeurs de la marque !

Employee Advocacy - 304 contacts

Grâce à un dispositif d’Employee Advocacy, partagez vos contenus à vos collaborateurs afin de les informer de toutes vos actualités mais également leur apporter une veille métier spécifique selon leur domaine d’expertise, et permettez-leur de relayez ces contenus sur leur propres réseaux sociaux !

Pour tout savoir sur les dispositifs de Collaborateurs Ambassadeurs : téléchargez notre Livre Blanc de l’Employee Advocacy !

Que pensez-vous de ces conseils ? Comment allez vous les appliquer à votre propre stratégie ?

N’hésitez pas à nous contacter pour discuter de Content Marketing, d’Employee Advocacy ou de stratégie Social Media !

Vous souhaitez exploiter aux mieux les réseaux sociaux mais n’y connaissez rien ? Pensez à une formation community manager.

[Source : étude Contently]