4 bonnes raisons d’adopter le Social Selling !

Le Social Selling permet d’asseoir votre présence commerciale sur le web et les réseaux sociaux, afin de développer vos ventes grâce à une stratégie de prospection digitale. Car, comme vous le savez, vos clients et vos prospects utilisent Internet et les réseaux sociaux pour se renseigner sur votre entreprise, découvrir vos produits et vos services.

Vous doutez encore ? Voici quatre bonnes raisons de se lancer dans une démarche de Social Selling !

SocialSelling-CTA1

1. Social Selling : moins coûteux que les méthodes de prospection classiques

C’est l’un des grands points forts du Social Selling. Contrairement aux achats d’espaces publicitaires souvent très coûteux, à la mise en place de stand dans des salons professionnels, à la prospection téléphonique ou aux campagnes e-mailing, le Social Selling s’appuie sur vos supports digitaux sans qu’il ne soit nécessaire de débloquer de gros budgets.

En moyenne, les méthodes de prospection digitale coûtent 60% moins chères que les méthodes dites « conventionnelles ». Gardez également à l’esprit que seulement 8% des affaires signées trouvent leur origine dans ces méthodes de prospection conventionnelle alors qu’elles coûtent plus de 50% du budget marketing.

La prospection digitale apporte 50% de leads et de clients en plus sans qu’elle n’engage de coûts trop importants.

2. Plus efficace que les techniques traditionnelles

social-selling-vs-cold-call

C’est une réalité : les clients, les consommateurs et les prospects sont devenus « allergiques » à la publicité classique. Ce rejet trouve son origine dans une pression publicitaire qui n’a jamais était aussi forte puisque un individu est exposé à -en moyenne- entre 500 et 2000 messages publicitaires par jour !

Autre réalité : personne n’aime le démarchage téléphonique et les résultats sont très faibles au regard des efforts consentis. Une étude réalisée en 2012 montre que 90 % des décideurs ne répondent jamais aux appels liés au démarchage téléphonique !

En étant à l’écoute de vos prospects et clients sur les réseaux sociaux, en publiant des contenus informatifs et en prenant soin de répondre à leurs problématiques, vous les séduirez davantage.

3. Vos clients et prospects sont déjà des Social Buyers

Vos clients et prospects se renseignent déjà sur le web et sont déjà engagés dans une démarche d’achat en ligne

Si vos commerciaux et vos équipes marketing peuvent utiliser les réseaux sociaux ou le web pour dénicher des clients potentiels, sachez que ces mêmes clients potentiels utilisent déjà le web et les réseaux sociaux pour trouver des vendeurs ou des entreprises susceptibles de répondre à leurs besoins.

change-the-way-you-sell

Désormais le prospect est capable de prendre une décision d’achat -même s’agissant d’un service ou d’un produit complexe- sans vous consulter. Une étude publiée en 2014 montre que 66% des prospects B2B ont déjà choisi leur solution lorsqu’ils entrent en contact avec un commercial grâce à leurs recherches sur internet.

Une autre étude menée en 2015 par le cabinet CEB montre que les consommateurs réalisent 57% du parcours d’achat de manière autonome.

De même, 75% des acheteurs en B2B et 84% des managers utilisent leurs contacts et les informations sur les réseaux sociaux dans leur processus d’achat… Tous des Social Buyers !

4. Vos concurrents se sont déjà mis au Social Selling

Le Social Selling est déjà bien intégré par de nombreuses entreprises : 71% des professionnels de la vente utilisent déjà des méthodes et des outils Social Media pour parvenir à leurs objectifs. Cette tendance est encore plus lourde chez les jeunes vendeurs où 78% d’entre eux utilisent des outils Social Media dans le cadre de leur prospection client.

En faisant le choix de ne pas s’intéresser au Social Selling et en vous cantonnant aux méthodes de prospection traditionnelles, vous vous priverez d’opportunités de vente, vous perdrez des parts de marché et afficherez une « image vieillotte » qui pourrait ternir votre image et freiner de potentiels prospects.

Conclusion

Le Social Selling n’est pas un « effet de mode » et résulte directement de la révolution numérique arrivée il y a 15-20 ans.

Avec la multiplication des supports digitaux et l’apparition de nombreux réseaux sociaux, ce sont toutes les habitudes de vos clients et prospects qui ont été modifiées.

Plus que jamais, il est nécessaire d’investir le web et les réseaux sociaux pour démontrer et valoriser votre expertise, prouver votre capacité d’écoute et fournir des informations pertinentes susceptibles d’éclairer vos potentiels clients.

Vous désirez tout savoir sur le Social Selling ?

Téléchargez le guide du Social Selling